MOH-France.com | Medal of Honor - Communauté Francophone Medal of Honor
Zoom sur l'actualité !
Publiée par Vincent | Actualités | Samedi 26 août 2012 à 10h12 | Ecrire un commentaire
image


Du 15 aout au 19 aout s'est tenu la Gamescom 2012, un rendez-vous important pour (ou convoité par) les éditeurs et les joueurs du monde des jeux-vidéo.

Cette édition a permis à plus de 275 000 visiteurs personnes de s'amuser, mais aussi de découvrir certains jeux et matériels d'au moins 600 exposants.

Le jeu Medal of Honor Warfighter, qui rappelons-nous, sortira le 25 octobre prochain, fut à l'honneur. L'équipe Danger Close a profité de ce Salon pour nous dévoiler un peu plus sur le mode multijoueur.

La Série Medal of Honor Warfighter a toujours été primée par son attachement à proposer une campagne solo proche d'évènements qui ont troublé le monde actuel, délaissant ainsi le mode multijoueur.

De nos jours, un jeu perdure grâce à son contenu mais aussi à sa communauté qui l'entoure. Les développeurs sont en quelques sortes obligés de se plier à cette génération.

Depuis la reprise de la franchise Medal of Honor par le studio Danger Close, les développeurs tentent de suivre le cours de l'ère nouvel, en se concentrant sur la partie multijoueur.

A ce stade, nous pouvons nous poser la question : Que vaut vraiment le mode multijoueur du dernier né de la Série Medal of Honor ? Nous allons vous éclaircir grâce à notre retour d'expérience de la Gamescom 2012.

Sans vouloir vous le cacher, deux modes multijoueur ont été exposés, mais seul un au public. Nous allons les décrire tous les deux, mais concentrons-nous dans un premier temps sur contenu général.

image



Le plaisir des yeux et des oreilles

Si le Frostbite 1.5 utilisé dans le multijoueur de Medal of Honor 2010 permettait d'avoir un rendu correct, Danger Close a mis les petits plats dans les grands pour Warfighter avec l'arrivé du désormais réputé moteur Frostbite 2 de DICE.

Le Frostbite 2 dont son application la plus connue est dans le jeu Battlefield 3, semble ici très bien exploité visuellement et rend les maps de Medal of Honor plus belles et plus vivantes que jamais !

En plus de posséder tous les effets graphiques à la mode comme les lensflares, sun rays et occlusion ambiante pour ne citer qu'eux, la version PC présentée nous a semblé très fini, minimisant ainsi la confusion de certaines actions.

Néanmoins, certains ne manqueront pas de soulever la fonction de la destructibilité, l'un des piliers du Frostbite Engine, et force est de constater qu'elle est ici réduite à son minimum.

S'il s'agit là d'un choix volontaire des concepteurs de niveaux dans le but de garder une cohérence constante des maps dans la partie, nous restons tout de même déçus de ne pas voir plus d'interactivité.

Tâchons d'espérer que la version finale ou que d'autres maps puissent un peu plus nous satisfaire à ce niveau, même si il ne s'agit au final que d'un artifice dans cette configuration de maps de tailles réduites.

En plus du rendu visuel, Medal of Honor Warfighter offre une qualité sonore exceptionnelle. Les armes, les pas, les bruits ambiants, tous ont été passés au peigne fin. Certains objets interagissent avec le personnage, comme les bouteilles entreposées sur le rebord de murs. Si notre soldat marche dessus ou l'effleure, celle-ci se brise tout en émettant un son. Attention à vos arrières !

image



Confrontation d'élites

La particularité du multijoueur de Medal of Honor Warfighter est que nous allons confronter des Forces Spéciales ensemble. Aucun ennemi en vu, juste savoir qui sera la meilleure unité d'élite.

Au total, il y a 12 Unités Spéciales issues de 10 pays différents. Il ne faudra pas espérer retrouver les Forces Spéciales françaises dans cet opus. Cette décision a été prise en interne, dont Danger Close ne veut pas argumenter.

A travers ces unités, 6 classes vous seront proposées (Spec Ops, Assault, Pointman, Heavy Gunner, Sniper et Demolition Man). En fonction du choix du pays et de la classe, votre équipement sera adapté aux couleurs de la patrie votre soldat. Si nous faisons le calcul, il y aura en tout 72 combinaisons possibles.

Vous allez vous demander comment reconnaître votre adversaire habillé aux mêmes couleurs de votre Unité. Danger Close a différencié les deux camps en prononçant les couleurs des skins des deux camps : tendance au belge (skin clair) pour l'un et pour l'autre, tendance au kaki (skin foncé).

Chacun d'entre eux dispose aussi d'aptitudes différentes en fonction de sa spécialisation, comme une vision thermique pour le Spec Ops, balles perforantes pour le PointMan. Ces capacités sont au nombre de un par classe, et peuvent être activés tout au long d'une partie. Il faut noter que ces atouts sont limités et ont une durée de vie limitée lors de son activation.

En plus, des aptitudes, chaque classe à ses propres soutiens (KillStreak). En fonction de votre progression dans une partie, sans mourir, vous pouvez débloquer des soutiens, comme le drone, le mortier, la frappe aérienne. Hélas, nous ne possédons pas la liste complète de tous les soutiens.

image



L'armurerie

Un FPS sans arme n'est pas un vraiment FPS. Au vu des 72 combinaisons, l'armurerie de Medal of Honor Warfighter est conséquente. Ajoutez à cela, que les armes du jeu pourront être personnalisables, soit en modifier le chargeur, la crosse, le viseur, etc. Ainsi, vous allez pouvoir concevoir votre soldat à vos souhaits et sur mesure, adapté à votre style de jeu.

Dans l'expérience des derniers opus, le recul des armes fut sujet à discussion. Pour Medal of Honor Warfighter, le recul n'a pas été négligé. En fonction des armes utilisées, il faut s'adapter avec de petites rafales ou bien stabiliser l'arme avec quelques accessoires pour ne pas se retrouver à côté de la cible.

Il faut aussi spécifier que certains équipements agis sur le déplacement de notre soldat. Une Classe de type Heavy Gunner, avec son équipement lourd, aura un déplacement plus lent, que la Classe Spec Ops qui est plutôt agile dans ses mouvements.

Niveau armement, nous avons pu récupérer une liste assez exhaustive du contenu du multijoueur :
  • Pointman
    - Arme principale : Steyr AUG / Austeyr F88 (Assault Rifle)
    - Arme secondaire : Remington 870 (SG)
    - Explosif : Grenade Flash
    - Aptitude : Canon Heavy Hitter augmentera les dommages de 20%, si équipé
    - Soutien : Pluie de tirs de mortier

  • Sniper
    - Arme principale : TAC 300 McMillan (SnipeRifle)
    - Arme secondaire : Sig Sawer 226
    - Explosif : Claymore
    - Aptitude : Trépied de stabilité
    - Soutien : Lancement de drone portable

  • Heavy Gunner
    - Arme principale : M249 (Long Machine Gun)
    - Arme secondaire : Sig Sawer 226
    - Explosif : Mini Grenades
    - Aptitude : Trépied de stabilité
    - Soutien : Positionner un hélicoptère dans une zone stratégique afin de créer un point de respawn

  • Spec Ops
    - Arme principale : MP7 (SubMachine Gun)
    - Arme secondaire : Sig Sawer 226
    - Explosif : Grenade à fragmentation
    - Aptitude : Vision Thermique
    - Soutien : Accès à un appui aérien, de type A-10

  • Demolition Man
    - Arme principale : AA-12 (ShotGun)
    - Arme secondaire : Sig Sawer 226
    - Explosif : C4
    - Aptitude : Equipement de type armure, le rendant lent dans son déplacement
    - Soutien : Milkor M32 Grenade Launcher

  • Assault
    - Arme principale : HK 416 (Assault Rifle)
    - Arme secondaire : Sig Sawer 226
    - Explosif : Grenade à fragmentation
    - Aptitude : M320 Lance Grenade
    - Soutien : Accès à un appui aérien, de type AH6 Little Bird

De la sorte, vous avez un arsenal pour bien choisir votre équipement, afin de gravir le haut classement.

Mais, Danger Close a instauré l'esprit d'équipe dans son jeu, avec l'apparition d'un système d'escouade.

image



Système d'escouade

Le FireTeam est un nouveau concept dans le multijoueur de Medal of Honor Warfighter. En pratique, le serveur vous attribuera un partenaire afin de créer un binôme. Le but est d'essayer de jouer en collaboration avec son coéquipier.

Danger Close s'est inspiré du retour d'expérience des soldats du Tier 1 pour mettre en place ce nouveau concept. En général, lorsque les Tier 1 sont en mission, ils progressent toujours par deux pour atteindre l'objectif.

En jeu, ce système va vous permettre de suivre votre coéquipier. Grâce à une lueur verte autour du binôme, il sera visible même à travers, partout sur la map. Lorsque votre frère d'arme est en danger et lors d'un affrontement, la menace est identifiée temporairement par un contour rouge, lui aussi visible à travers les murs.

Autre point positif, vous allez également pouvoir réapparaitre auprès de votre binôme, au lieu du point de départ. De plus, si votre coéquipier se venge sur votre assaillant, votre retour en action sera raccourci.

Si vous manquez de munitions, votre double servira de support. Il vous suffit alors de se rapprocher vers lui, pour lui en demander (touche action).

En d'autres termes, plus vous allez jouer en paire, plus vous allez remporter de points de classement.

image



Le théâtre de guerre

Passons au nerf de la guerre, là où les joueurs vont pouvoir se confronter et progresser.

Si nous reprenons les informations des derniers Trailer et conférences de presse, le multijoueur du jeu Medal of Honor Warfighter contiendra 8 lieux réels, dont quelques noms comme :
  • Le stade de Sarajevo en Bosnie

  • La zone de guerre de Novi Grad en Bosnie

  • L'île de Basilan aux Philippines

  • La jungle de Tungawan Jungle aux Philippines

  • La ville Pirates d'Al-Shabaab sur la côte somalienne

Durant la Gamescom 2012, seul le stade de Sarajevo a été présenté face à deux nouveaux modes de jeu.

Danger Close a repris ce lieu historique durant lequel un stade a été fortement bombardé pendant la guerre des années 90, lors d'un match de football. Ce terrain est fortement ruiné, et notre progression se déroule au clair de lune. La zone de jeu comporte de nombreux passages, des zones boisées, des bâtiments ouverts, des véhicules, etc.

Nous pouvons dire que la carte a été bien pensée pour que chaque joueur puisse se retrouver, zone large pour un fusil, multiple accès pour se rendre à un objectif.

Si vous vous dites que le multijoueur est faible en maps, il faut se dire que chaque mode de jeu à son propre terrain de jeu. Ainsi, en fonction du mode de jeu, la map a été retravaillée et propose un théâtre de guerre différent. Danger Close assure qu'il y aura au moins 35 combinaisons possibles (cartes/modes de jeu).

image



Les modes de jeu

Pour le moment, seul trois modes de jeu ont été dévoilés, dont deux lors de la Gamescom 2012 : Sector Control (E3), Hot Spot, et Home Run. Danger Close certifie qu'il y en aura d'autres dans le package de Medal of Honor Warfighter, mais aucune information pour le moment.

Lors de la Gamescom, nous avons eu la chance de tester deux modes de jeu, Hot Spot et Home Run, sur la carte Stade de Sarajevo.

Hot Spot

Le mode Hot Spot met en scène deux équipes s'affrontant pour contrôler 5 caches d'explosifs PETN dispersées sur la carte. L'une des deux équipes doit défendre la zone, et l'autre doit essayer de l'attaquer en posant une bombe.

Le but pour progresser dans la partie est d'accomplir l'objectif ou bien de le défendre dans un temps imparti, sans doute réglable dans la configuration du serveur.

A la fin du compte à rebours ou bien lorsque l'objectif a été accompli, c'est après quelques secondes le temps que les joueurs se dispersent qu'un nouvel objectif est découvert, et nous revoilà dans l'action.

L'équipe victorieuse est celle qui a défendu ou bien contrôlé, au moins 3 zones au cours de la partie.

Ce mode de jeu se déroule sur des grandes cartes pouvant contenir au maximum 20 joueurs dont 10 dans chaque équipe, la taille maximum d'un serveur.

Home Run (e-sport)

Le second mode présenté se nomme "Home Run". Son style de jeu est assez différent de celui du mode "Hot Spot".

L'action de ce mode s'enchaîne sur des petites cartes aux allures d'arène, pouvant accueillir au maximum 12 joueurs, 6 joueurs dans chaque équipe.

Les règles du jeu sont assez similaires à du "Capture de drapeau". Deux drapeaux sont positionnés sur la carte, les attaquants doivent essayer de rapporter l'un des deux drapeaux dans une zone d'extraction. La défense doit éliminer les attaquants, tout en protégeant les drapeaux.

Néanmoins, le level design de cette version de la map nous a semblé un peu simpliste, offrant peu de zones de combats réellement intéressantes dont il est facile d’éviter les ennemis en passant par l’un ou l’autre chemin qui borde la carte.
Espérons que ce problème sera corrigé d’ici la sortie du jeu et que les autres maps de ce mode soient mieux équilibrés.


Par défaut, la partie se déroule en 10 manches, dont la moitié en défense, puis inversement des rôles des équipes.

Il faut savoir que dans ce mode toute mort est définitive, et qu'il faudra attendre le round suivant pour réapparaitre. Ainsi, la partie peut s'interrompre lorsqu'il ne reste plus qu'un seul et unique survivant.

Ce mode de jeu a été pensé e-sport. il offre des parties rapides et très nerveuses. Il faut bien se coordonner et communiquer avec son équipe afin de ne pas traverser la map entière à la recherche de notre assaillant ou le porteur du drapeau.

Par ailleurs, pour encore plus amplifier la dominance e-sport de ce mode, Danger Close ont aussi intégrés plusieurs caméras dans le mode spectateur dont une qui permet de voir la totalité de la carte et des actions qui y sont effectués. Offrant de réelles opportunités pour les commentateurs et la diffusion de matchs.

image



Un réseau social

En bonus, lors de la Gamescom 2012 et durant la conférence Electronic Arts, nous avons appris qu'un BattleLog fera son apparition pour Medal of Honor Warfighter.

Introduit l'année dernière dans Battlefield 3, le Battlelog est un service en ligne gratuit qui sous la forme d'un réseau social tel que Facebook, ajoute une véritable persistance à toutes vos actions en jeu et remplace ainsi le traditionnel menu ingame et son navigateur de serveur.

En effet, chacune de vos récompenses obtenues en jeu, armes débloquées et d'autres types d'activités sont notifiés sur votre fil d'actualité que vos amis peuvent commenté notamment.

Si à la sortie de Battlefield 3, ce système avait fait grincer quelques dents à cause du manque de souplesse du combo Battlelog/Origin, la technologie a depuis était grandement amélioré et tout porte à croire que cette dynamique continuera avec le temps, vu que l'un des principaux atouts d'un tel système est son évolutivité !

En plus de ces fonctionnalités, Danger Close promet de proposer des missions à accomplir afin de perdurer la vie du multijoueur de Medal of Honor Warfighter.

image



Comme vous avez pu le constater, l'équipe Danger Close s'est investi pleinement pour nous concocter un multijoueur digne des plus grands.

Loin de là, Medal of Honor Warfighter n'est pas parfait. Certains diront que le jeu n'exploite pas complètement le moteur graphique Frostbite 2 pour le réalisme de la destruction, mais le jeu a quelques choses de différents que les autres n'ont pas.

Le studio a une volonté de nous sortir de l'ordinaire et de nous créer un univers proche de leur attachement l'univers Tier 1, en nous proposant des modes de jeu variés. Bien plus soigné et riche en matière de contenu que le précédent, Medal of Honor Warfighter offrira la possibilité de passer plusieurs heures devant son PC, pour débloquer l'artillerie des 12 Tier 1 représentés. De plus, son système d'escouade permettra d'instaurer un Team Play qui favorisera l'esprit d'équipe et compétitif de chacun. Ajouter à cela, le BattleLog qui proposera de former une communauté forte et stable pour la Série Medal of Honor. Les joueurs pourront alors se retrouver, communiquer ensemble, obtenir des informations du jeu, tout en augmentant la pérennité du jeu.

Nous ne savons pas encore si le multijoueur de Medal of Honor Warfighter ravira la Communauté, mais le jeu vaut d'être testé et d'être approuvé. Pour se faire une opinion personnelle, espérons que Danger Close nous livre une Beta, avant la sortie du jeu, le 25 octobre 2012.


L'avis de Guillaume
Autant le dire tout de suite, je n'ai que très peu accroché au multijoueur de Medal of Honor sorti en 2010.
Il est donc simple de comprendre qu'un certain recul était de rigueur lorsque j'ai mis la main sur ce nouvel opus, tout en gardant la curiosité de découvrir ce que nous avait concocté le studio Danger Close.

Comme certains d'entre vous, j'ai eu l'occasion de participer à l'Alpha du jeu à la fin du mois dernier ce qui me donnais un petit avant-goût, finalement éclipsé par ce qui nous a été présenté !

En effet, alors qu'il reste encore quelques mois avant sa sortie, Warfighter (comme je l'appelle parfois) m'a semblé extrêmement fini se traduisant par aucun bug rencontré et une réalisation de très haute volée, montrant à quel point le jeu avait évolué entre-temps.
Bien sûr, il fallait un peu plus que des corrections de bugs et autres ajouts esthétiques pour relever mon enthousiasme et c'est justement ce qui suit.

Bien installé dans un stand public de 60 PC, le mode Hot Spot était sans contexte le plus plaisant à jouer.
En effet les actions sont ici très dynamiques, appuyées par ce qui me semble être l'une des meilleures évolutions : le système de killstreak.
Désormais, il ne s'agit plus seulement que des tirs de roquettes ou autres radars mais des éléments beaucoup plus variés et tactiques favorisant le teamplay tel que l'arrivé d'un hélicoptère de transport permettant de donner à toute l'équipe un nouveau point de spawn.

De plus, les capacités et la variété de chaque arme selon les classes et factions ajoutent un nouveau degré de profondeur qu'aucun Medal of Honor n'avait encore effleuré.
Ajoutez à sa l'ingénieux système d'escouade à deux joueurs où une bonne coordination peut faire la différence ! (C'est d'ailleurs en collaborant avec un inconnu anglophone de mon escouade que l'on a réussi à gagner une partie).

Pour conclure, je dirais qu'EA ont enfin trouvé leur propre voie avec le multijoueur de Medal of Honor Warfighter. Il ne s'agit plus d'un énième clone de Call of Duty ou d'un enfant raté de Battlefield mais bel et bien d'un jeu possédant sa propre identité que j'espère suffisamment relevée pour que sa différence ne soit pas qu'un plus sur une base empruntée sur la concurrence.

En tout cas de ce que j'en ai vue, c'est bien parti pour devenir un multijoueur qui sera joué encore un bout de temps après sa sortie et non délaissé au bout de quelques mois comme l'on en a la triste habitude depuis "l'après MOHAA".


Avis de Vincent
Fan depuis le tout premier Medal of Honor, j'ai pu suivre l'évolution de la série au fil des années. De mon ressentie, j'ai pu constater que la campagne solo était toujours fidèle à la franchise, mais que le multijoueur n'allait pas dans l'attente de la communauté. Beaucoup de joueurs ne se sont pas retrouvés, et ont préféré se concentrer sur un autre jeu.

Depuis le reboot de Medal of Honor en 2010, l'équipe Danger Close a repris les rênes de la série et a confié le mode multijoueur à DICE tout en utilisant leur moteur Frosbite. A ce moment, j'ai perçu la volonté de la nouvelle équipe de développement de dépoussiérer et de redonner un coup de jeune à la série.

Chose dite, chose faite ! Le multijoueur a su sensibiliser un certain nombre de joueurs, mais à cause de la pauvreté de son contenu et d'un DLC payant sorti trop tardivement, le mode fut abandonné par plus d'un. Un mode fait à la va-vite avec des challenges simples à accomplir n'est pas facteur de pérennité.

Pour 2012, Danger Close remet les mains dans le cambouis, en nous concoctant un multijoueur 100% développé par eux, et propre à leur univers. Grâce à l'Alpha et à la Gamescom 2012, j'ai pu découvrir le fruit de leur travail.

Un mot qui me vient, enfin ! Le multijoueur offre de multiples possibilités d'évolution par ses classes, ses armes et ses unités, ce qui promet plusieurs heures de jeu acharnées.

Les chauvins ne manqueront pas de remarquer la non présence d'une unité française, mais bon, nous sommes encore au commencement du nouveau Medal of Honor, patience !

Moi qui suis un joueur qui se la joue perso, le système d'escouade m'a poussé à prendre soin de mon binôme. Nous sommes maintenant plus concentrés sur son coéquipier que de jouer pour son estime. Un bon point pour développer son esprit d'équipe.

Oublier la notion de terroriste, le nouveau online a gommé ce mot. Il s'agit maintenant d'une confrontation d'élites, ce qui permet de donner un nouveau sens au mode, équilibrant chaque frontière. Deux unités du même rang peuvent dorénavant s'affronter pour s'élire grand vainqueur.

Un multijoueur parfait n'existe pas. J'ai été un peu déçu par le fait que Medal of Honor Warfighter n'utilise pas toutes les fonctionnalités du moteur Frosbite 2.0, dont la destruction qui est trop minime pour ma part. Seuls quelques barrières ou objets sont destructibles, face à des explosifs. C'est un choix de Danger Close que je comprends. Certaines maps sont de type arène, la totale destruction permettrait de créer un champ de vision trop large qui diminuerait le dynamisme des combats.

Ajoutez à cela, l'utilisation d'une manette sera possible sur PC en mutlijoueur. Ma seule crainte serait que Danger Close oublie d'enlever l'aide à la visée, qui est un avantage qu'il ne faut pas sous estimer.

Mon retour sur quelques parties sur ce multijoueur est assez positif, et je suis confiant sur le reste du travail à fournir. Danger Close doit continuer sur cette lancée.


Merci d'avoir pris le temps de lire notre preview. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser à la suite de la preview. Nous essayerons de vous éclaircir.
Les derniers commentaires de la Communauté MOH France !
Jarry03 26/08/2012 11:34
Bon article les gars, vraiment intéressant.

Mais j'ai quand même mais remarques/questions :

- Personnellement, je trouve que la non-présence de la destruction soit une bonne chose. Pour que l'ont me ressorte chaque jour un clône de BF, non merci.

- 72 combinaisons classes/patries. Appelons sa des "packtages", sa veut dire que chaque packtage n'as qu'une arme, ou plusieurs ? Pareil pour les killstreaks ...

- Avez vous vu le lus gros killstreaks ?

- Enfin, parlons modes de jeux, dans la première news concernant Warfighter il y à quelques mois, il disait que la compétitivité entre pays ne concernait qu'un mode, et la, sa serait tout les modes ? Il parlais aussi d'un mode une balle, un mort ?

Merci ;)
PapaGreg 26/08/2012 14:48
merci pour cette belle présentation !

Mais ? pas d'info sur un mode esport ? pas d'info pour les teams et war ? pas d'info sur les servers dédiés ? pas de modwar ou de modtools ? une aide à la visée comme sur console ? OMG

Est ce une impression ? ou ce jeu sembler tirer vers un simple nouveau volet d'une longue suite? Encore un jeu qui durera quelques mois en attendant le suivant ?

Trop de questions importantes, balayées par des informations commerciales pour attirer les joeurs consoles et les casuals players.
1sgthighttowers 26/08/2012 16:04
Sujet intéressant, mais encore une fois Danger Close comme Dice à négliger l'aspect SDK.

Cela devient désolant de ne plus voir produire des mods qui ont fait ce que Medal of Honor ou Battlefield n'as pas su faire. Est après les premiers mois, je sens que les DLC vont revenir à la charge ...

Donc pour moi EA avec DICE OU DANGER CLOSE cela devient des usines à gaz dans le sens ou la qualité du jeu ne promet pas sur la réussite (voyez DICE est actuellement les 28 patchs de Battlefield 3) et qui plus est dans les deux ans il n'y aura rien de plus qu'un jeu nouveau.

De plus le contexte de Medal of Honor devrait s’appeler Call of honor
Guillaume 26/08/2012 16:10
{quote author=Jarry03 link=topic=2114.msg14343#msg14343 date=1345973678}
- 72 combinaisons classes/patries. Appelons sa des "packtages", sa veut dire que chaque packtage n'as qu'une arme, ou plusieurs ? Pareil pour les killstreaks ...

Les armes sont dépendantes de la classe et de la nation choisie, et il y a bien plusieurs armes à débloquer. Mais l'on ne sait pas combien pour le moment. Les killstreaks eux sont liés qu’à la classe.

{quote author=Jarry03 link=topic=2114.msg14343#msg14343 date=1345973678}
- Avez vous vu le lus gros killstreaks ?
Pas pour ma part, mais j'aurais aimé :)

{quote author=Jarry03 link=topic=2114.msg14343#msg14343 date=1345973678}
- Enfin, parlons modes de jeux, dans la première news concernant Warfighter il y à quelques mois, il disait que la compétitivité entre pays ne concernait qu'un mode, et la, sa serait tout les modes ? Il parlais aussi d'un mode une balle, un mort ?
Les Tier 1 combattent et font équipe entre-eux dans tous les modes, cella pour éviter la polémique du précédent MOH.
Tous les modes de jeu n'ont pas était annoncés par Danger Close pour le moment, il doit rester quelques trucs ;)

{quote author=PapaGreg link=topic=2114.msg14344#msg14344 date=1345985330}
Mais ? pas d'info sur un mode esport ? pas d'info pour les teams et war ? pas d'info sur les servers dédiés ? pas de modwar ou de modtools ? une aide à la visée comme sur console ? OMG

- Le mode Home Run est le mode e-sport :)
- Officiellement pas d'infos sur les serveurs dédié mais je peux vous assurer (pour les avoirs vus) qu'il y en aura !
- Certainement pas de modtools, comme pour BF3 où MOH empreinte son moteur.
- L'aide à la visée était présente parce qu’il y avait une manette branché sur les PC de jeu. Ne vous faites pas de soucis pour ça !
Misengard 27/08/2012 15:15
Salut,

Merci pour ce "reportage".

Personnellement, une seule chose compte à mes yeux : les killstreak.
Si c'est la répétition de MoH2010, où un campeur éloigné aligne les morts pour déclencher un ks mortel qui vient autobooster son compteur pour déclencher un second ks plus mortel encore et ainsi de suite ...
Sans moi.

Je comptais attendre la sortie et les premiers retours de jeu ou une béta; les dernieres infos de cette GC ne me font pas changer d'avis.
Jarry03 27/08/2012 15:49
A voir les nouveaux killstreaks, je pense, mais sans aucune certitude, que le choix des killstreaks sera plus varié (écran de fumée, appeler un hélicoptère pour placer un pts de respawn au dessus de la map ...)
JBFadigas 27/08/2012 16:15
Je compatisse avec toi Misengard, mais vu se que j'ai pu voir et lire les killstreaks seront asse "faible" dans l'ensemble. Corriger moi si j'ai faux  :P
Guillaume 27/08/2012 18:04
Sincèrement j’ai fait plus de points avec les killstreaks défensifs qu’offensif, mais c’est peut être aussi que j’ai était incapable de lancer des roquettes au bon endroit…

En tout cas les killstreaks n’on pourrie aucune de mes parties sur ce nouveau MOH.
Il faut aussi signaler que certains modes de jeu (comme le mode e-sport) ne possèdent pas les killstreaks.

Après ça reste difficile de juger de l’équilibrage général à ce stade.
Vincent 27/08/2012 19:13
Les KillStreaks sont propres à la classe du personnage. Je n'ai pas la liste et son classement.
Mais de ce qu'on a vu et testé sur l'Alpha, il y a :
Le radar / Le Drone / Missile guidé / Le Spawn Hélicoptère / La Sulfateuse de l'hélicoptère / Le lancement d'une fumigène / Tir de mortier / Frappes aériennes
JBFadigas 27/08/2012 19:39
Oui moi aussi Guillaume  8), se qui est de e-sprot j'ai hatte et comme dis .R@nger. les killSreaks sont pas trop conséquent lol 
AirborneCody 28/08/2012 13:20
Je ne trouve pas l'information mais le multijoueur pourra accueillir combien de joueurs maximum sur PC ? Est-on sûr qu'il y aura des serveurs dédiés ? Merci d'avance !
Vincent 28/08/2012 18:52
Pour le moment, les serveurs ne pourront accueillir qu'un total de 20 joueurs maximum, toutes plateformes confondues.
Il y aura bien des serveurs dédiés. Par contre, nous ne savons pas le degré d'administration du serveur.
12
Network
EA | Site officiel de Medal of Honor NitroServ Hébergeur de serveurs de jeux et de solutions Web SteelSeries, larges gammes d'équipements pour les gamers.
Communautés
- Link us -
MoH-France.com, LE site de La Communauté Francophone de Medal of Honor


Toutes les bannières et logos MOH-France
Suivez nous en direct !
Nos Réseaux Sociaux vous attendent !

Suivre l'actualité grâce à Twitter Rejoindre notre groupe FaceBook Suivre l'actualité grâce à notre Flux RSS Discuter avec la Communauté sur notre serveur TeamSpeak