MOH-France.com | Medal of Honor - Communauté Francophone Medal of Honor
Zoom sur l'actualité !
Publiée par Guillaume | Actualités | Samedi 10 juin 2012 à 20h48 | Ecrire un commentaire
image


Nous nous retrouvons pour le second épisode de nos Analyses Medal of Honor.

Après le décryptage du premier trailer Gameplay de MOH Warfighter, nous allons nous concentrer sur celui du Solo, fraîchement dévoilé lors de l'E3.

Cette fois, la vidéo a été passée au peigne fin afin de révéler les détails les plus importants. Nous vous conseillons en même temps de votre lecture, de visionner attentivement la vidéo pour mieux percevoir nos remarques.



image

0:13 | Première "image" du jeu. Nous apprenons que nous sommes dans la peau de "Stump", un nouveau soldat de la Task Force Mako, une nouvelle unité composée de Preacher, Voodoo et Mother !
Dans la dernière analyse, nous vous avons démontré que nous contrôlons Preacher ce qui n'est pas le cas dans cette mission. Son absence est sans doute liée aux problèmes familiaux évoqués par Danger Close. Preacher serait-il blessé ou rentrer dans son pays ?
De plus, la Somalie évoquée dans la dernière analyse nous faisait penser à l'Opération Restore Hope (La chute du Faucon Noir) mais en réalité, le conflit semble très différent même si il s'agit de la même ville, Mogadishu.
Grâce au mot "Near" (Proche) qui est devant Mogadishu, nous avons fait quelques recherches. Les coordonnées données correspondent bien à cette ville de Pirates. Danger Close confirme son esprit d'authenticité.
image


image

0:20 | Trois hélicoptères de type AH-64 "Apache" lâchant des leurres au commencement de l'assaut, afin d'intimider l'ennemi.

image

0:26 | Sur cette image, nous pouvons apercevoir notre escouade sur deux zodiaques armés de MK19. Les soldats sont par ailleurs équipes de casques OPS CORE "Fast".

image

0:45 | Premier pas sur le sol, nous sommes sur la péninsule somalienne. Danger Close a fait un travail remarquable en reconstituant cette ville de Pirates.
image


image

1:02 | Voodoo nous ordonne d'avancer, mais un tir de sniper nous propulse en arrière. A cet instant, nous pouvons remarquer la présence des gants Mechanix et des chaussures, finement modélises dans le jeu.

image

1:12 | Nous voilà plongé dans le coeur de l'action ! Après ce tir de sniper, il faut vite, se mettre à couvert et avancer avec le plus grand soin pour éviter les autres tirs ennemis venant de la plage.
Concentrons-nous sur cette séquence, sur l'arme de notre personnage, il s'agit d'un HK 416 équipé d'un Ampoint Micro T1 + Tripleir x3 "Magnifiqer", d'un AN/PEQ 2 ou 5, et d'une poignée.

image

1:34 | Au moment d'entendre les tous premiers tirs, nous pouvons apercevoir que l'ATH (aussi appelle HUD) est très complet mais aussi très sobre pour ne pas nuire à l'immersion, avec la présence d'un discret Hitmarker sous la forme d'une petite croix apparaît quand vous tirez sur un ennemi.
Il est intéressant de noter que la quantité de particules de sang a été largement augmentée par rapport au solo de MOH 2010.
Ensuite, lorsque nous passons en mode visé, notre vision devient floue sur les bords, permettant de mieux se focaliser sur la cible.
Les indicateurs, en bas à droite, de l'ATH, nous renseignent sur notre artillerie. Le bâton nous informe du mode de tir, une douille pour le semi-automatique et trois barres pour le mode automatique. Les chiffres nous donnent le nombre de balles dans notre chargeur et devient flou lorsque nous tirons. Le mot Frag correspond au nombre de grenades en poche. La lettre A quant à elle, nous signale que nous utilisons notre arme principale.

image

1:41 | Difficile à représenter sur l'image, mais à cet instant, notre personnage réalise une glissade pour se mettre rapidement à couvert.

image

1:43 | Notre personnage lance une grenade. Nous pouvons remarquer que l'animation a été retravaillée, rendant le lancé plus réaliste que dans le précédent opus.

image

1:59 | Dans cette séquence, nous pouvons découvrir l'animation du choix de mode de tir. Notre personnage tourne la molette de l'arme avec sa main droite.

image

2:10 | A ce moment-là, nous apercevons brièvement la fonction introduite dans la campagne solo de MOH 2010 de demande de munitions, lorsque notre personnage s'approche d'un coéquipier.

image

2:21 | Après rude combat, et une grenade lancée dans une fenêtre, vous pouvez avancer sans crainte. Remarquons ici, l'incroyable capacité du moteur du jeu, le Frostbite 2.

image

2:44 | Grande nouveauté dans Medal Of Honor Warfighter, mais aussi dans le FPS, le choix de l'ouverture d'une porte. Un panel d'action nous est présenté, comme le pied de biche, le coup de pied, la hache... Certaines options sont bloquées. Nous pouvons supposer que des techniques seront débloquées au fil des missions, soit que les autres solutions sont infaisables dans le contexte de la mission.

image

Après la sélection de la première rosace, vient celle de la seconde. A cet instant, nous avons la certitude que nous devons travailler étroitement avec notre coéquipier. L'action de la première rosace est celle de notre coéquipier, et la seconde, notre méthode d'intervention dans la pièce.
Plusieurs possibilités sont ainsi exploitables, rendant attractif la campagne solo. Par exemple, après avoir choisi de fracturer la porte, vous pouvez choisir de lancer une grenade, ou autre...
Petite note, nous pouvons remarquer que les viseurs reposent sur un montage Larue Tactical.

image

2:52 | Dans la démo, le joueur a ordonné à son coéquipier de fracturer la porte avec un fusil à pompe, puis de s'introduire directement dans la pièce sans moyen de couvrement, lancement d'une grenade flash, par exemple. La méthode de pénétration est respectée, l'homme de gauche ouvre la porte, est nous entrons dans la pièce en premier.

image

2:58 | L'action continue, une séance de slow motion arrive, et une nouvelle rosace s'invite en bas de notre écran, définissant le nombre d'ennemis présents, mais aussi leur position.
Dans cette barre, nous pouvons apercevoir qu'une couleur bleue s'écoule. Il peut s'agir soit du temps restant avant la fin du slow motion, soit du degré de dangerosité.

image

3:21 | Afin que notre squad puisse progresser, une demande d'appui aérien nous est ordonnée. Nous utilisons un désignateur laser "SOFLAM".

image

3:41 | Le bâtiment ciblé est alors anéanti. Un imposant souffle de particules vient vers notre direction.

image

4:06 | Sur cette image, nous pouvons remarquer un allié sautant au-dessus d'un buisson. Est-ce un passage scripté, ou une nouvelle animation de Medal of Honor Warfighter ?

image

4:22 | Après avoir nettoyé le secteur a coup d'appui aérien, il est temps de pénétrer prudemment dans le bâtiment.

image

4:28 | Important pour certain, négligeable pour d'autre, l'ajout des jambes donnes plus de réalisme au jeu et une immersion totale.

image

4:41 | Le bâtiment semble obscur et hostile, nous décidons d'utiliser un robot de combat télécommandé, plus précisément un SWORDS "Special Weapons Observation Reconnaissance Detection Systems". Il est armé d'une M240, 4 tubes lance-grenades et une lampe torche.

image

5:09 | Alors que vous roulez dans les décombres, une patrouille ennemie approche, un petit entraînement pour mieux contrôler le drone.

image

5:48 | Après une petite minute de pilotage, vous voici sorti du tunnel.

image

5:57 | Vous arrivez alors sur une route assiégée, et vous devez défendre vos coéquipiers.

image

6:17 | A force de prendre des coups, votre drone commence à perdre la tête.

image

6:27 | Un tir au RPG vient percuter le robot, le rendant inutilisable.

image

6:33 | Pour terminer, un soldat présumé d'Al-Shabbab arrive, et achève le drone.

image

La démo de la campagne solo de Medal of Honor Warfighter s'achève, tandis que le slogan "Pour l'honneur. Pour la partie" s'affiche, et l'apparition de 12 opérateurs du Tier 1, ainsi que leurs nations :
  • Allemagne : KSK
  • Angleterre : SAS
  • Australie : SASR
  • Canada : JTF-2
  • Corée du Sud : UDT/SEAL
  • Norvège : FSK/HJK
  • Pologne : GROM
  • Russie : Alpha Groupe des Spetnazs
  • Suède : SOG
  • USA : SEAL, OGA et SFOD-D


Avant de vous quitter, nous vous rappelons les membres de votre équipe lors de cette mission :

image

Tout d'abord, Voodoo, qui avez déjà été évoqué lors de la dernière analyse.

image

Un certain Sgt Wright.

image

Et enfin, le Sgt Xaysana.

Aussi, tout au début, nous entendons le nom de Mother, peut-être parti en mission autre part.
Et rappelons aussi que la Task Force Mako est en partenariat avec la Task Force Grizzly, composée de Marines Force Recon.

Notre analyse se termine. Rapelez-vous que le jeu est toujours en stade de développement. Certains personnages, décors, animations, et autres, sont succeptibles d'évoluer !

Vous trouverez ici les personnes ayant contribué à cette analyse :
  • Bastcle : Pour son aide sur l'armement.
  • [-Magnificent-] : Pour son aide sur les unités.
  • Calimerow_v4 : Pour son aide à la finalisation et vérification de l'analyse.


Merci d'avoir pris le temps de lire, et rendez-vous très prochainement sur MOH-France.com pour retrouver une nouvelle analyse !

Analyse rédigée par Jarry03, forumer de Jeuxvideo.com
Correction et mise en forme par MOH-France.com
Les derniers commentaires de la Communauté MOH France !
Jarry03 10/06/2012 21:11
Merci  :D
1
Network
EA | Site officiel de Medal of Honor NitroServ Hébergeur de serveurs de jeux et de solutions Web SteelSeries, larges gammes d'équipements pour les gamers.
Communautés
- Link us -
MoH-France.com, LE site de La Communauté Francophone de Medal of Honor


Toutes les bannières et logos MOH-France
Suivez nous en direct !
Nos Réseaux Sociaux vous attendent !

Suivre l'actualité grâce à Twitter Rejoindre notre groupe FaceBook Suivre l'actualité grâce à notre Flux RSS Discuter avec la Communauté sur notre serveur TeamSpeak